Le printemps des poètes 2018 au collège Les Coutures Article de Madame Courmont. Cette année, Le Printemps des Poètes fêtait ses 20 ans… Et c’est le thème de « l’Ardeur » qui était à l’honneur, illustré magnifiquement par Ernest Pignon Ernest à travers cette affiche incroyable, véritable œuvre d’art à elle toute seule [cf dans le portfolio]

« Imaginé à l’initiative de Jack Lang, et créé à Paris du 21 au 28 mars 1999 par Emmanuel Hoog et André Velter, afin de contrer les idées reçues et de rendre manifeste l’extrême vitalité de la Poésie en France, Le Printemps des Poètes est vite devenu une manifestation d’ampleur nationale. Sous l’impulsion d’Alain Borer en 2001, puis de Jean-Pierre Siméon de 2002 à 2017, un Centre de Ressources pour la Poésie est venu prolonger les temps forts du Printemps tout au long de l’année. C’est ainsi que la voix des poètes s’est propagée et que de nombreuses actions poétiques se sont déployées sur tout le territoire et jusqu’à l’étranger.
Au fil des saisons, avec le soutien des Ministères de la Culture, via le Centre National du Livre, et de l’Éducation Nationale, la petite équipe du Printemps des Poètes a su tisser une immense communauté active : poètes, éditeurs, enseignants, élèves, bibliothécaires, chanteurs, comédiens, musiciens, lecteurs… Avec cette 20e édition, c’est un troisième souffle, un passage de témoin à Sophie Nauleau qui entend bien décupler cette aura du poème : « Pour Le Printemps des Poètes 2018, je voulais plus qu’un thème, je voulais un emblème. Une bannière qui étonne et aimante à la fois. Un mot dont tous les synonymes disent l’allant, la passion, la vigueur, la fougue, l’emportement. Un vocable vaste et généreux qui, à lui seul, condense l’élan et l’inspiration poétiques. Plus qu’un intitulé, L’Ardeur est le souffle même de la Poésie. Ernest Pignon-Ernest, qui avait calligraphié la signature du Printemps dès l’origine, a imaginé ce somptueux pastel représentant l’envol d’un être ailé. Est-ce un homme, une femme, un ange, une chimère ? C’est tout cela, mais aussi Zélos, le dieu grec du zèle et de l’ardeur, frère méconnu de Niké, la Victoire. Cette aile bleue sur un revers de toile brute est à l’image de notre ambition : à la fois intense et artisanale. Un dessin fait main qui importe en ce troisième millénaire de très haute technologie. Car s’il s’agit d’habiter encore poétiquement le monde, il est vital que la langue des poètes continue de pulser en chacun de nous. Ce qui ne nous empêche guère de travailler à une toute nouvelle version du site internet pour 2018 : la Poésie aussi étant un art de pointe. »
Source : https://www.printempsdespoetes.com/...

Les élèves du collège Les Coutures et le Printemps des poètes
Depuis deux ans, l’association PACT en Vexin organise le festival à l’échelle locale, en partenariat avec Les Mots Migrateurs, collectif d’écrivains de Cergy-Pontoise. Plusieurs dates sont programmées sur le territoire du Vexin, et les établissements scolaires sont sollicités pour participer à l’événement, avec le soutien du réseau Canopé. Cette année, plusieurs enseignants du collège ont participé à ce Printemps des Poètes à travers plusieurs actions :

Les ateliers d’écriture et une scène slam avec Nico K

Les élèves de 5eCaron de Madame Courmont ont bénéficié de l’intervention d’un artiste de la scène slam, Nico K, et ont préparé avec lui une scène ouverte en cours de français. Après plusieurs heures d’ateliers d’écriture, ils ont pu déclamer leurs textes devant un public et partager cette scène slam avec l’artiste qui les a encadrés. La scène ouverte a eu lieu le samedi 17 mars dans l’école communale de Butry-Sur-Oise, événement organisé par PACT avec le soutien de la mairie de Butry. Les élus de Butry étaient présents, ainsi que le nouveau sénateur Rachid Témal.
En parallèle de ces ateliers avec Nico K, Monsieur Mallevaey, professeur de français des 6e A et 6eM, a animé des ateliers avec ses classes. La poésie a également été à l’honneur au CDI : Madame Desmaziers, professeur documentaliste, a mis en valeur les recueils de poèmes disponibles au CDI, et des ateliers de lectures et d’écriture ont eu lieu au CDI. Un concours de poésie était également organisé. Enfin, des ateliers de slam ouverts à tous ont été animés le midi par Madame Courmont et Monsieur Fournier, professeur de musique. Tous les élèves ayant participé à ces ateliers ont été conviés à la scène slam.